Communauté de Robinson - Bienvenue sur le site de la Communauté de Robinson, paroisse de l'Eglise Réformée de France à Châtenay-Malabry, Sceaux, Antony et environs 

  Imprimer cette page

Bienvenue sur le site de la Communauté de Robinson, paroisse de l'Eglise Réformée de France à Châtenay-Malabry, Sceaux, Antony et environs

 

Editorial

Juin 2016

Pour ne pas se tromper de tentation ?

Les vacances s’annoncent comme un temps dont on veut « profiter », oublier les contrariétés courantes, « changer » de milieu… « Bons plans »,  « coups de cœur »,  « petits plaisirs » « laisser tenter » : eh hop, la décision est prise. On travaille pour produire, on produit pour consommer ; on ne consomme pas que des objets finis, mais aussi du désir et du rêve, ingrédients secrets des produits qui nous tentent.

En mai dernier, le Synode national de l’Eglise protestante unie de France a décidé d’adopter la version liturgique retenue par les évêques francophones catholiques, qui concerne  la sixième demande de la prière de  Notre Père. « Ne nous laisse pas entrer dans la tentation… », a été préféré à  « Ne nous sommets pas à la tentation… »

Communément  vécue comme l’étape trouble qui précède le passage à l’acte, la « tentation » est rarement comprise dans sa signification première d’épreuve. C’est-à-dire de « test », de «vérification»: qui est le premier sens du terme en grec. Cette tendance à voir la menace du « péché » partout a fait réagir un collègue: « Ne foutez pas votre moralisme dans le texte de l’Evangile », s’en prenant à ce qu’il croit présent chez nombre de catholiques romains.

Pour certains, « Ne nous conduis pas dans la tentation… », aujourd’hui banni, est une position « théologiquement  correcte », dictée peut-être par  un « angélisme » sincère en faveur de Dieu. Principe de précaution : écarter  tout ce qui rappellerait un « Dieu pervers ». Mais les Ecritures ne parlent jamais de l’homme en général, d’un dieu métaphysique ou « universel », mais du Dieu des prophètes, du Dieu de Jésus-Christ ; de l’homme devant ce Dieu. Cet homme en vérité n’est personne d’autre que Jésus lui-même. Celui qui, un jour, a été conduit par l’Esprit dans le désert pour être… (Mat. 4,1 ; Lc. 4,1). Il ne faut donc pas se tromper de tentation, au risque de se tromper de  Prière.

B. Kabongo-Mbaya

 



Page suivante : Le protestantisme