Communauté de Robinson - Bienvenue sur le site de la Communauté de Robinson, paroisse de l'Eglise Réformée de France à Châtenay-Malabry, Sceaux, Antony et environs 

  Imprimer cette page

Bienvenue sur le site de la Communauté de Robinson, paroisse de l'Eglise Réformée de France à Châtenay-Malabry, Sceaux, Antony et environs

 

Editorial

Septembre 2016

Franchir un portique...

La rentrée nous accueille avec ses offres d’activités régulières à côté des sollicitations nombreuses, imprévues, qui font la vitalité de la Communauté. Au seuil de la commémoration des 500 ans de la Réforme protestante, la question décisive ne reste-elle pas la même ?  Comment être aujourd’hui une Eglise de confiance dans les limites et les faiblesses mêmes de ce que nous sommes ? Devant l’ordre et la sécurité du monde si  effroyablement mis à mal ?

La rentrée c’est aussi le moment de reprise de tas d’autres engagements, qui font l’ordinaire de nos existences familialement, professionnellement, socialement.

Cette rentrée risque d'être assez particulière. Nous aurons peut-être à mobiliser encore plus qu’avant les ressources d’enthousiasme, de force du dedans : ces sentiments positifs qui aident à ne pas laisser croître en nous tout ce qui est ombragé par des doutes insidieux, des angoisses pesantes, au regard notamment de terribles  événements intervenus cet été en France, mais également en Europe.

La rentrée est comparable enfin à un portique destiné à signaler non pas un objet déjà à notre disposition, que nous porterions sur nous, mais tout ce qui nous manquerait. Ce qui est pourtant nécessaire pour ce passage et la poursuite de notre route.

Voici,  à ce propos, un bout de l’Evangile selon l’apôtre Paul qui tombe à pic pour ce temps : Pressés de toute part, nous ne sommes pas écrasés; dans des impasses,… nous arrivons à passer […] (II Cor. 4,8).  Lorsqu’une une telle espérance irrigue les esprits, l’Eglise et la société se construisent sur des fondements autres que les seuls efforts des Hommes.

 

Philippe B. Kabongo-Mbaya

 



Page suivante : Le protestantisme